25 novembre 2010

Festival Kin Anima Bulles

_MG_9289

Le mois dernier j'ai eu la chance d'aller en RDC (ex-Zaïre), invité par l'ami Appollo à participer au premier festival de bd et d'animation de Kinshasa, "Kin Anima Bulles".

_MG_9267

Nous étions une belle petite brochette d'auteurs "étrangers" à participer, et chacun devait animer un atelier pendant plusieurs jours. Pendant 4 jours je me suis donc chargé d'un stage "aquarelle & photo" avec des étudiants de l'école des Beaux arts de Kinshasa.

_MG_9446

La classe de Oiry

_MG_9567

D'aquarelle il n'y en avait point, et puis de toutes façons c'était trop "tôt", quant aux photos nous avons travaillé sur des images d'archives de la RDC. Le but étant de réfléchir sur le rapport photo et dessin, d'appréhender la bd comme un témoignage, un reportage, de juxtaposer le réel photographique à la fiction du dessin, de s'amuser avec ces mécanismes là.

_MG_9563

En utilisant des images de l'histoire de la RDC, sacre de Mobutu, mort de kabila, enfant soldats, shégués (enfants des rues), etc. comme point de départ des récits et en leur demandant ce que ces images évoquaient en eux, ce qu'ils pouvaient vivre au même moment, je suis rentré un peu plus dans l'histoire personnel de chacun, ils ont pu plonger dans leur mémoire et partager tout cela dans un récit bd.

_MG_9578

L'expérience a vraiment bien fonctionnée, les résultats étaient souvent très forts, et bien souvent plus le dessin était "naïf", plus le propos gagnait en force lorsqu'il se confrontait à la réalité photographique..

_MG_9600

_MG_9598

C'est surtout un nouveau point de départ, un nouvel axe de réflexion pour ces jeunes auteurs de bd. La RDc est sans doute avec Madagascar le pays africain qui recèle le plus grand nombre d'auteur bd, le pays où la culture bd est la plus forte (ancienne colonie belge, tintin au congo, l'histoire pour les nuls, blabla..). Seulement voilà, la culture bd du pays est restée accrochée aux années 70 et tout le monde répète un peu le même style graphique, plutôt réaliste. Comme si rien n'avait été fait depuis.

_MG_9587

_MG_9588

Et en RDC on n'est pas loin de cette vérité. Pour une ville comme Kinshasa comptant entre 8 et 12 millions d'habitants (la fourchette est large je sais) il n'y a pas vraiment de librairies digne de ce nom.. et si on trouve un livre, il coûte vite une somme assez folle (150$ pour un dictionnaire de français !). Bref, pas simple de se construire sans modèle. Et quand on leur montrait des images de dessinateurs contemporains ou même nos bds, ils se disaient juste "on a le droit de faire ça ?!" et leur horizon artistique s'ouvrait d'un coup.

_MG_9589

_MG_9593

Posté par hippolyte à 22:06 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Festival Kin Anima Bulles

    photo

    tu as décidément tous les talents mon cochon !!
    L'album de Gilbert est très beau. félicitations et merci pour la dédicace de brako.
    Bises
    PS quand vous rentrez si vous voulez "stopper" à la case pas de bd;
    @ plus
    jl

    Posté par la murene, 06 décembre 2010 à 17:02 | | Répondre
  • La Classe...

    Posté par Daouda974, 11 janvier 2011 à 11:37 | | Répondre
Nouveau commentaire